15 novembre 2006

Commerces de proximité

Depuis quelques décennies, nous assistons à la disparition progressive des commerces de proximité. S'il est évident que les drogueries, les chapelleries ou autres petites boutiques spécialisées n'aient pas résisté à la folie des supermarchés et des méga-hyper centres commerciaux périphériques, il est tout de même surprenant que les boulangeries, comme ici aux Prébendes, n'y résistent pas...
Ce quartier fut particulièrment touché par la disparition des petits commerces : il y avait de tout dans les années 1950 alors qu'aujourd'hui il faut aller en centre-ville pour aller chercher son pain... Vive la nouvelle société de consommation !

5 commentaires:

moitlm a dit…

une boulangerie qui ne réussit pas ? surprenant, habituellement c'est un commerce qui fonctionne bien. toute mes condoléances à ceux qui vont chercher le pain au centre ville, serait-ce ton cas ? j'espère alors qu'ils en tiennent compte dans la taxe d'habitation ;-)

tinou a dit…

C'est amusant d'avoir mis cette photo. Quand j'étais gamine, je suis allée plusieurs fois jouer dans l'appartement situé au-dessus du magasin. C'est là qu'habitait le cousin de ma meilleure copine ! Que de souvenirs lointains ( années 60).

beaminute a dit…

ca c'est bien vrai... toutes les petites boutiques disparaissent c'est bien dommage... dites moi, nous allons être muté sur Tours courant aout septembre 2007... quels sont les quartiers sympas et ceux à eviter (il faudrait que l'on soit en proximité de st pierre des corps sans y habiter...)nous avons 3 enfants. merci de votre aide et bravo pour vos articles... j'adore l'architecture et le coté rétro Béa

Mathieu a dit…

Question difficile... De ce côté de la ville, il y a bien le quartier Velpeau, ancien quartier de cheminots, bien requalifié aujourd'hui et qui devient d'ailleurs de plus en plus cher... Il y a des commerces, un marché, une bonne ambiance.
Le quartier des Prébendes dans lequel j'habite (si certains n'ont pas encore remarqué) est plus bourgeois, sans commerces... (je commence à m'y sentir mal à l'aise d'ailleurs...)
Y a-t-il des quartiers à éviter ? Je n'ose répondre à cette question, tant elle est subjective... A chacun de juger. Les types de quartiers se distinguent assez bien : habitat bourgeois, habitat étudiant (centre car lieu de la fête), habitat social...
Bref... Je vous conseillerais volontier Velpeau, mais je ne déconseille rien en particulier : je ne connais pas assez tous les quartiers et leurs ambiances : je ne veux pas me fier uniquement à leur réputation.

Christine a dit…

Bonjour Mathieu,
Je cherchais des renseignements sur cette boulangerie, et voilà que je découvre votre blog.
Merci, Bravo et toutes mes felicitations pour la qualité de vos photos et commentaires.
Continuez à nous régaler...