03 avril 2007

Paul-Bert

Le quartier Paul-Bert, au bout du pont de Fil, reste relativement méconnu des tourangeaux et pourtant c'est bel et bien un quartier historique de la ville. La gargouille de l'église (post du 31/03/07) provient d'ailleurs de l'église Saint-Symphorien, au coeur de ce petit espace.
C'est un quartier calme et architecturalement riche qui comme Plumereau vaut le détour. Mais il faut s'éloigner des sentiers battus pour le voir et apprécier l'ambiance qu'il dégage...

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Rectif : Pont de fil (un seul suffit !) et église St Symphorien. Paul Bert n'est pas encore canonisé !

Mathieu a dit…

Exact... Sur le nombre de fils, j'ai eu un doute, je me suis dit qu'un seul ne suffirait pas !
Quant à l'église Saint-Symphorien, oui c'est son nom... L'ayant oublié, je l'avais rebaptisé "église Paul-Bert", du nom du quartier et pour simplifier sa situation... Merci pour cette rectification et ce rappel à ma mémoire défaillante !

Tamtam a dit…

Eglise qui porte ce nom simplement car le quartier Paul Bert s'appelait Quartier St Symphorien jusqu'en 1904, année où le conseil municipal décida de dépabtiser de nombreuses rues, notamment celles aux noms chrétiens : la rue de l'archevéche devenant rue Emile Zola ; la Rue St Nicolas s'appelle depuis Rue Urbain-Grandier ; le quai St Symphorien, le quai Paul Bert ; la place St Clément, la place des Halles...

Sylvie a dit…

OUi, ce quartier est tout à fait curieux à découvrir. Y ayant vécu très jeune, j'y suis retournée en constatant avec joie que peu avait changé. L'atmosphère y est demeurée, renforcée par ces ruelles si étroites bordées de maisons typiquement tourangelles. L'accès au bord de Loire immédiat est appréciable, par le quai, qui offre à regarder de l'autre rive la ville et le Pont de Pierre, surtout le soir. Et votre site est un encouragement à aller à la découverte de ce quartier trop méconnu : Bravo !

Sylvie a dit…

Oui, ce quartier est tout à fait curieux à découvrir. Y ayant vécu très jeune, j'y suis retournée en constatant avec joie que peu de choses avaient changé. L'atmosphère y est demeurée telle que je m'en souvenais, renforcée par la présence de ces ruelles si étroites bordées de maisons typiquement tourangelles. L'accès au bord de Loire immédiat est appréciable, par le quai du même nom, qui offre à regarder, de l'autre rive, la ville et d'admirer le Pont de Pierre notamment, surtout le soir. Et votre site est un encouragement à aller à la découverte de ce quartier trop méconnu : Bravo !