29 janvier 2008

Cheminées

Charmantes cheminées, bien tenues par une multitude de cables et s'élevant sur une toiture de tuiles rouges... Mais où est-ce ?

4 commentaires:

nikos a dit…

Cela a un petit air du CHU Bretonneau (?).

Mathieu a dit…

Non, ce ne sont pas les cheminées de Bretonneau qui, si elles sont aussi hautes, n'ont pas de petits "chapeaux" me semble-t-il...
Un peu plus au sud-est !

Chieuvrou a dit…

Ne serait-ce pas rue Hoche ou, mieux encore, rue du Général-Renault ?

À l'époque héroïque de mon glorieux service militaire, mes camarades ouariorzes et moi-même, lorsqu'il s'agissait pour nous de passer, en rang par deux (mais sans nous tenir par la main car en ce temps-là, Monsieur, nous étions des hommes), de l'une à l'autre des deux casernes du boulevard Thiers, mes camarades et moi, disais-je, passions en effet successivement devant le café « Le Berry » puis sous des cheminées de ce type (encore que je ne me souvienne pas des petits chapeaux, mais peut-être n'en avaient-elles pas alors).

Mathieu a dit…

Et c'est une excellente réponse. Il s'agit en effet des cheminées de la caserne située entre le boulevard Thiers et la rue du Général renault. Il y a bien un bistrot en face mais quant à son nom, il m'est sorti de la tête ! Bravo en tous cas pour cet oeil attentif et aiguisé...